Haïti, hôte du 32e congrès du CIB

Published On December 7, 2017 | By Radio Xplosion | Xplosion News

Vue du panel.

Le 32e congrès de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB) a été officiellement lancé, le mercredi 6 décembre 2017, à Port-au-Prince. Le président de la République, Jovenel Moïse, ainsi que le président de la Fédération des barreaux d’Haïti, Stanley Gaston, qui ont donné le coup d’envoi de ce rendez-vous international, se disent honorés de recevoir, les congressistes francophones venus de différents continents du monde.

Après le Cameroun en décembre 2016, c’est au tour d’Haïti de recevoir à Port-au-Prince, les 6, 7 et 8 décembre 2017, cet événement mondial regroupant les bâtonniers, avocats et autres juristes des pays de tradition juridique commune, essentiellement francophones. Ce rassemblement de grande envergure réalisé dans un contexte post-séisme où Haïti peine à s’y relever est, selon les responsables, un moment important d’attirer l’attention des participants, notamment ceux d’Haïti, sur le rôle des hommes de loi dans le développement socioéconomique des communautés. Et, c’est dans cette perspective que la CIB a retenu comme thème pour cette année : ‹‹ Les avocats de l’espace francophone au service du développement économique et social››.

Le président du CIB, Francis Jackson Ngnie Kamga, dans son intervention, a appelé ses confrères à se sacrifier au service du développement économique. ‹‹ Le thème de ce congrès marque l’attachement viscéral de notre tradition juridique aux valeurs de progrès, de solidarité et de cohésion du corps social ››, a-t-il précisé.

Pour le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Stanley Gaston, il est temps pour les avocats de se questionner sur la place de l’épanouissement socio-économique des hommes à l’intérieur des États de droit. Insistant sur le concept de l’État de droit, l’avocat plaide pour la prise en compte de l’homme dans son intégralité. ‹‹ Une société qui se réclame de l’État de droit et qui ne place pas l’homme avec toutes ses aspirations au centre de ses priorités ne partage pas les valeurs essentielles››, a soutenu, Me Gaston, ajoutant que tout l’espace francophone nourrit l’espoir de voir les avocats sous un autre jour, celui du porteur de valeur et d’idéal capable de s’intéresser aux conditions matérielles d’existence des citoyens et citoyennes.

‹‹Le congrès sera une réussite totale si les avocats présents finissent par comprendre au terme des discussions qu’ils sont les dépositaires de valeurs et s’engagent à oeuvrer pour l’affirmation de la dignité humaine››, a-t-il renchéri.

Tout conscient du caractère inégal du degré d’évolution des pays francophones, le représentant du secrétaire général de la francophonie, Stanley Gaston soutient que chacun d’eux a des opportunités à saisir, mais surtout des potentialités à offrir. Il a précisé, en outre, que la paix, la prospérité, le partage, la démocratie entre autres, sont les valeurs communes à toutes les sociétés francophones que son organisme ne compte pas négocier tout en insistant sur la démarche incessante de la francophonie en vue de porter des solutions réelles à l’amélioration des conditions de vie des peuples francophones.

Le président de la République, Jovenel Moïse, a pris le temps pour inviter les congressistes à bien profiter des opportunités qu’offre Haïti en terme de culture, de tourisme, d’histoire entre autres. Selon le locataire du Palais national, cette activité est un prétexte pour Haïti de montrer sa détermination dans la lutte pour la promotion de la francophonie. Insistant sur le rôle à jouer par les hommes de loi dans le processus d’instauration de l’État de droit dans le pays, le président Jovenel Moïse a fait remarquer que la justice sociale et la justice institutionnelle sont les deux priorités de son administration. En ce sens, il a promis son plein soutien aux différents barreaux du pays tout en souhaitant que le congrès de la CIB puisse permettre aux avocats haïtiens de produire des réflexions susceptibles de contribuer à l’épanouissement du pays.

Notons que ce congrès réalisé à Port-au- Prince du 6 au 8 décembre 2017, est le troisième organisé sur le sol américain. Après Montréal en 1988 et Québec en 2004, Haïti est le dernier du continent aussi le premier des Caraïbes à recevoir le congrès de la CIB.

Like this Article? Share it!

About The Author

HISTORIQUE DE RADIO XPLOSION FM
La communication, reste et demeure une nécessité depuis la nuit des temps, se connecter l’un à l’autre est un besoin humain. L’homme a tout essayé afin de briser les distances, de façon à maintenir le contact avec ses semblables. “On ne peut communiquer “, (a-t-il fini par réaliser). D’où l’apparition de l’alphabet Braille, du télégramme, du courrier postal, du téléphone, de la télévision, la radiodiffusion ou plus récemment de l’Internet.
Quant à la radiodiffusion, elle joue et continue de jouer un rôle important dans le quotidien des êtres humains qui sont multidimensionnels, globaux et intégrés, appelés à l’épanouissement le plus total de leur être. A la maison, sur l’autoroute, au bureau, au resto, dans les supermarchés, on retrouve souvent des postes de radio allumées sur une station quelconque, soit pour écouter des émissions, des informations, de la musique, ou des débats sur des sujets variés. La radio peut contribuer à l’éducation, la formation morale et civique d’un peuple. Elle peut donner aux « sans voix » un moyen de se faire entendre. Et dans un pays comme, Haïti, la radio est considérée, non seulement comme un médium de communication et d’éducation, mais aussi comme une arme dont certains de nos leaders craignent ou utilisent à leur avantage. Bref, nous pouvons dire qu’elle constitue le 4ème pouvoir.
Naissance de Radio Xplosion
C’est surtout dans le souci de former et d’informer la population haïtienne en général, la jeunesse Artibonitienne en particulier, que la Radio Xplosion a pris naissance au cœur de la terre salée, Gonaïves, la fière Cité de l’Indépendance. En fait, la station fut officiellement lancée sur les ondes hertziennes le 23 Octobre 2007. Ses premières émissions d’essai furent réalisées sur la fréquence de 90.3 FM pendant quatre mois. Pour des raisons indépendantes de la volonté de son staff et sur demande de la CONATEL, la station a changé sa fréquence de diffusion de 90.3 FM à 96.5 FM. L’inauguration officielle a eu lieu le 14 février 2008. De ce fait plusieurs activités culturelles avaient eu lieu sur la place de cette ville.
Avec un émetteur digital d’une puissance de 500 watts, la Radio Xplosion peut être captée aisément et sans relais sur 96.5 FM Mhz dans presque toutes les villes et les sections communales du Grand Nord d’Haïti (composé des départements géographiques de l’Artibonite, Nord-Ouest, Nord-est, et Nord); ce qui fait d’Xplosion la plus puissante et la plus écoutée des radios du département de l’Artibonite. Avec des matériels électroniques de la plus haute technologie, un staff compétent et professionnel, une sonorisation hors pair, une grille de programmation balancée avec diverses émissions pour tous les goûts, à tous les niveaux et surtout pour le plein épanouissement d’une jeunesse assoiffée d’ambiance, Radio Xplosion est devenue, en peu de temps, la référence des habitants de ce département.
Il convient de signaler que, lors du dernier cataclysme naturel qui a frappé très fort Haïti, surtout le haut de l’Artibonite, en Septembre 2008 par des ouragans Hannah et Ike, Radio Xplosion a hébergée plus d’une cinquantaine de personnes au deuxième étage de son bâtiment, sauvant ainsi des vies humaines, que les eaux courantes, des ouragans n’ont pu emporter. Radio Xplosion se réjouit encore d’avoir été la seule a restée en ondes sans interruption. Durant des jours, la communication entre le haut Artibonite et le reste du monde était complètement coupée, mais grâce à Xplosion FM les gens en dehors de la cité de l’Indépendance ont pu s’informer des dégâts causés par les ouragans et obtenir les nouvelles de leur famille aux Gonaïves et dans les zones avoisinantes du Grand-Nord. Quelques prix d’honneur, ont été décernés par le Ticket Magazine, par la suite à trois (3) de nos meilleurs collaborateurs des ondes répondant aux noms de: René M. ROMAIN (Romano), le Directeur Général (DG), Alex CARRIE et Fresner VERNET, Directeur Technique (DT), (Réf. no 332, Ticket Mag).

Après des années de services fournis à la population Artibonitienne, Radio Xplosion est incontestablement réputée comme la meilleure des radios du département de l’Artibonite. Dans le souci de permettre aux Haïtiens vivant un peu partout à travers la planète de savourer un peu nos diverses émissions, Radio Xplosion s’est également fait une place sur le net sur www.radioxplosion.com

Votre participation compte
A ce point, votre support est vraiment important. Si vous êtes propriétaire d’entreprises, nous vous proposons plusieurs options telles que:
– Patronage de l’une des nos 3 émissions les plus écoutées
– Publicité en plein temps au cours de chacune de nos émissions d’infos et de musique
– Affichage sur notre site Internet d’une affiche publicitaire pour votre entreprise.
Les points de contacts de Radio Xplosion:
Tel: (954) 364-7575 (Studio) / (305) 280-9090 (Office) / (605) 477-9648 (AudioNow)
Cell: (509) 3871-2828 /3398-3030 / 3142-9797 / 4395-6565
Email : [email protected] / [email protected]