Flash/Dénaturalisation : De nombreux américains peuvent perdre leur citoyenneté!

Published On January 11, 2018 | By Radio Xplosion | Xplosion News

La première dénaturalisation vient d`être obtenue par le département de la justice à la suite de l’opération Janus
Jeudi 11 janvier 2018 ((rezonodwes.com))– Le 5 janvier, le juge Stanley R. Chesler du tribunal du district du New Jersey a introduit une ordonnance révoquant la citoyenneté américaine naturalisée de Baljinder Singh alias Davinder Singh, et annulant son certificat de naturalisation, a annoncé le ministère de la Justice.

Suivant l’ordre du juge Chesler, le statut d’immigration de Singh est passé d’un citoyen naturalisé à un résident permanent légal, le rendant potentiellement sujet à des procédures de renvoi à la discrétion du Department of Homeland Security.

La dénaturalisation de Singh est la première d’un nombre croissant d’affaires renvoyées au ministère de la Justice par les services américains de la citoyenneté et de l’immigration (USCIS) dans le cadre de l’opération Janus. L’action contre Singh a été déposée simultanément avec deux autres cas de l’opération Janus, comme annoncé par le ministère de la Justice le 19 septembre 2017.

Une opération du Département de la sécurité intérieure, l’Opération Janus, a identifié environ 315 000 cas où certaines données dactyloscopiques manquaient dans le répertoire centralisé des empreintes digitales numériques. Parmi ces cas, certains ont cherché à contourner le casier judiciaire et d’autres vérifications des antécédents dans le processus de naturalisation. Ces cas sont le résultat d’une collaboration continue entre les deux départements pour enquêter et chercher des procédures de dénaturalisation contre ceux qui ont obtenu la citoyenneté illégalement.

« L’accusé a exploité notre système d’immigration et obtenu illégalement le bénéfice ultime de la naturalisation, ce qui compromet la sécurité de la nation et notre système légal d’immigration », a déclaré Chad Readler, procureur général par intérim de la division civile du ministère de la Justice. « Le ministère de la Justice continuera d’utiliser tous les outils pour protéger l’intégrité du système d’immigration de notre pays, y compris l’utilisation de la dénaturalisation civile. »

L’USCIS a affecté une équipe à l’examen de ces cas de l’Opération Janus, et l’agence a déclaré son intention de renvoyer environ 1 600 autres personnes pour des poursuites.

«Nous apprécions le dévouement de nos partenaires du ministère de la Justice alors que nous travaillons ensemble pour assurer l’intégrité du système d’immigration légale de notre pays», a déclaré le directeur de l’USCIS, L. Francis Cissna. « J’espère que ce cas, et ceux qui suivront, enverra un message fort que toute tentative d’obtenir frauduleusement la citoyenneté américaine ne sera pas tolérée. Les citoyens de notre nation ne méritent rien de moins.  »

Baljinder Singh alias Davinder Singh, 43 ans, originaire de l’Inde, est arrivé à l’aéroport international de San Francisco le 25 septembre 1991, sans documents de voyage ni preuve d’identité. Il a prétendu s’appeler Davinder Singh. Il a été placé en procédure d’exclusion, mais n’a pas comparu pour son audience au tribunal d’immigration et a été expulsé le 7 janvier 1992.

Quatre semaines plus tard, le 6 février 1992, il a déposé une demande d’asile sous le nom de Baljinder Singh. . Il a prétendu être un Indien qui est entré aux États-Unis sans inspection. Singh a abandonné cette demande après avoir épousé un citoyen américain, qui a déposé une demande de visa en son nom. Singh a naturalisé sous le nom Baljinder Singh le 28 juillet 2006. Singh a résidé à Carteret, New Jersey.

Cette affaire a fait l’objet d’une enquête par l’USCIS et le Bureau du contentieux de l’immigration de la Division civile, Section du tribunal de district (OIL-DCS). L’affaire a été poursuivie par l’avocat de la sécurité nationale Aaron Petty de l’Unité de sécurité nationale et de contentieux positif de l’OIL-DCS, avec l’appui du chef adjoint Patrice Rodman du Bureau du conseiller en chef de la USCIS Northeast Law Division et de Caroline D’Angelo, de l’USCIS.

Like this Article? Share it!

About The Author

HISTORIQUE DE RADIO XPLOSION FM La communication, reste et demeure une nécessité depuis la nuit des temps, se connecter l’un à l’autre est un besoin humain. L’homme a tout essayé afin de briser les distances, de façon à maintenir le contact avec ses semblables. “On ne peut communiquer ", (a-t-il fini par réaliser). D’où l’apparition de l’alphabet Braille, du télégramme, du courrier postal, du téléphone, de la télévision, la radiodiffusion ou plus récemment de l’Internet. Quant à la radiodiffusion, elle joue et continue de jouer un rôle important dans le quotidien des êtres humains qui sont multidimensionnels, globaux et intégrés, appelés à l’épanouissement le plus total de leur être. A la maison, sur l’autoroute, au bureau, au resto, dans les supermarchés, on retrouve souvent des postes de radio allumées sur une station quelconque, soit pour écouter des émissions, des informations, de la musique, ou des débats sur des sujets variés. La radio peut contribuer à l’éducation, la formation morale et civique d’un peuple. Elle peut donner aux « sans voix » un moyen de se faire entendre. Et dans un pays comme, Haïti, la radio est considérée, non seulement comme un médium de communication et d’éducation, mais aussi comme une arme dont certains de nos leaders craignent ou utilisent à leur avantage. Bref, nous pouvons dire qu’elle constitue le 4ème pouvoir. Naissance de Radio Xplosion C’est surtout dans le souci de former et d’informer la population haïtienne en général, la jeunesse Artibonitienne en particulier, que la Radio Xplosion a pris naissance au cœur de la terre salée, Gonaïves, la fière Cité de l’Indépendance. En fait, la station fut officiellement lancée sur les ondes hertziennes le 23 Octobre 2007. Ses premières émissions d’essai furent réalisées sur la fréquence de 90.3 FM pendant quatre mois. Pour des raisons indépendantes de la volonté de son staff et sur demande de la CONATEL, la station a changé sa fréquence de diffusion de 90.3 FM à 96.5 FM. L’inauguration officielle a eu lieu le 14 février 2008. De ce fait plusieurs activités culturelles avaient eu lieu sur la place de cette ville. Avec un émetteur digital d’une puissance de 500 watts, la Radio Xplosion peut être captée aisément et sans relais sur 96.5 FM Mhz dans presque toutes les villes et les sections communales du Grand Nord d’Haïti (composé des départements géographiques de l’Artibonite, Nord-Ouest, Nord-est, et Nord); ce qui fait d’Xplosion la plus puissante et la plus écoutée des radios du département de l’Artibonite. Avec des matériels électroniques de la plus haute technologie, un staff compétent et professionnel, une sonorisation hors pair, une grille de programmation balancée avec diverses émissions pour tous les goûts, à tous les niveaux et surtout pour le plein épanouissement d’une jeunesse assoiffée d’ambiance, Radio Xplosion est devenue, en peu de temps, la référence des habitants de ce département. Il convient de signaler que, lors du dernier cataclysme naturel qui a frappé très fort Haïti, surtout le haut de l’Artibonite, en Septembre 2008 par des ouragans Hannah et Ike, Radio Xplosion a hébergée plus d’une cinquantaine de personnes au deuxième étage de son bâtiment, sauvant ainsi des vies humaines, que les eaux courantes, des ouragans n’ont pu emporter. Radio Xplosion se réjouit encore d’avoir été la seule a restée en ondes sans interruption. Durant des jours, la communication entre le haut Artibonite et le reste du monde était complètement coupée, mais grâce à Xplosion FM les gens en dehors de la cité de l’Indépendance ont pu s’informer des dégâts causés par les ouragans et obtenir les nouvelles de leur famille aux Gonaïves et dans les zones avoisinantes du Grand-Nord. Quelques prix d’honneur, ont été décernés par le Ticket Magazine, par la suite à trois (3) de nos meilleurs collaborateurs des ondes répondant aux noms de: René M. ROMAIN (Romano), le Directeur Général (DG), Alex CARRIE et Fresner VERNET, Directeur Technique (DT), (Réf. no 332, Ticket Mag). Après des années de services fournis à la population Artibonitienne, Radio Xplosion est incontestablement réputée comme la meilleure des radios du département de l’Artibonite. Dans le souci de permettre aux Haïtiens vivant un peu partout à travers la planète de savourer un peu nos diverses émissions, Radio Xplosion s’est également fait une place sur le net sur www.radioxplosion.com Votre participation compte A ce point, votre support est vraiment important. Si vous êtes propriétaire d’entreprises, nous vous proposons plusieurs options telles que: - Patronage de l’une des nos 3 émissions les plus écoutées - Publicité en plein temps au cours de chacune de nos émissions d’infos et de musique - Affichage sur notre site Internet d’une affiche publicitaire pour votre entreprise. Les points de contacts de Radio Xplosion: Tel: (954) 364-7575 (Studio) / (305) 280-9090 (Office) / (605) 477-9648 (AudioNow) Cell: (509) 3871-2828 /3398-3030 / 3142-9797 / 4395-6565 Email : [email protected] / [email protected]